Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Billet N°12 / La gestion des émotions

Chers excursionnistes de déferlantes rapides, bonjour

Dans une course comme celle du Vendée Globe, le sentiment de frustration sportive peut être un facteur de démotivation psychique, qui peut influer sur les performances à venir. En effet, comment rester de marbre devant la longue agonie d’une maigrelette avance, chèrement acquise dans les lacets sinueux d’une mer démontée ? Quelle contenance peut-on avoir face à l’ignominie perfide d’une rencontre avec un rocher dérivant ? Est-il encore possible de maîtriser sa colère devant le refus catégorique de son écran à fournir la moindre information sur son propre environnement nautique, surtout aux moments d’une bascule des vents ?
Comme disait mon grand-père : « La terrible impuissance de se voir doubler injustement ne trouve du réconfort que lorsqu’il s’agit d’un dépassement de soi. Mais, encore faut-il pouvoir se reconnaître de dos … »

Les plus expérimentés de cette course légendaire pourront vous citer d’innombrables histoires d’effondrements humains, provoquant l’abandon d’un navire dans le meilleur des cas, ou l’effroyable lancé d’un clavier contre un mur dans les variantes extrêmes.
Il est même probable, que des répercussions indirectes puissent toucher l’ambiance du milieu familial du fait d’une irritation embrasée, et heureusement passagère, d’un estomac ulcéreux. Le plus simple, alors, pour les observateurs est de garder une distance de sécurité suffisante (surtout les belles-mères), d’éloigner les animaux de compagnie, et d’attendre le retour au calme.

L’heure est venue de mieux appréhender le fameux concept de la gestion des émotions. Bien sûr, les mieux armés psychiquement établiront une redescente rapide du niveau de leurs chakras avec un bon verre de rhum, une ancienne vidéo de Brigitte Lahaie, une tablette de chocolat, ou les mémoires littéraires de Nabilla. Hélas pour le plus grand nombre, un traitement préventif, et adapté, est indispensable pour réduire au maximum les différents troubles associés à cette défaillance neuronale.

Pour cela, je mets à disposition des skippers un kit complet de bonnes pratiques pour une efficace désensibilisation aux évènements pouvant engendrer frustration, colère et dépit :
- Limiter vos rapports conjugaux uniquement aux préliminaires
- Boire de la bière sans alcool
- S’arrêter à un feu orange
- Aller aux toilettes sans lecture
- Manger des frites sans sel
- Appeler la CAF pour poser une question (n’importe laquelle)
- Retrouver tous les documents nécessaires à un contrôle fiscal
- Appeler un plombier pour une urgence
- Payer le plombier
- Remercier le plombier
- Mettre le clignotant dans un rond-point
- Aller à la poste
- Utiliser l’ordinateur sans aller sur internet
- Jouer au Monopoly sans construire d’hôtels
- Et bien sûr, héberger sa belle-mère

En espérant avoir contribué à une meilleure maîtrise de vos habitudes comportementales.

Minage85

Tag(s) : #Articles de Minage85

Partager cet article

Repost 0